CATALOGUES NUMERO 13 – NOVEMBRE 2003 CLOU MAGAZINE MASERATI 3200 GT

CLOU – MAGAZINE

NUMERO 13 – NOVEMBRE 2003
PAGE 3

SPECIAL QUALITE : LA RESURRECTION DE MASERATI

 

Maserati a enfin trouvé la voie de la qualité.

Nous nous rappelons des belles sportives italiennes, envoûtantes et sublimes, mais souvent capricieuses. Il est assez frustrant de se trouver immobilisé d’un véhicule payé quelques centaines de milliers de francs… quand ce n’est pas pire.
La manière très particulière d’envisager la construction automobile transalpine tenait plus de la poésie que de la rigueur cartésienne. Tel ouvrier oubliait un boulon ici, tel autre branchait un fil électrique au mauvais endroit…

Les clients qui ont survécu commencèrent à se fatiguer.

Maserati, au cours des années 80, proposait une série de modèles particulièrement mal construits, les Biturbo et dérivés.

Une Maserati avant l’ère Ferrari : de gros progrès
 restaient à faire
Après avoir frôlé le gouffre, la marque au trident fut reprise par le groupe Fiat (ce qui laissait présager le pire) et confiée à la direction de Ferrari.
La qualité fut l’objectif numéro un. Bien entendu, il ne s’agit pas de concurrencer Mercedes ou Porsche, mais de s’assurer qu’un minimum de pièces tiennent ensemble pendant un certain temps (jusqu à l’expiration de la garantie).
Pour cela, une série de contrôles-qualité extrêmement scrupuleux a été mise en place. Nous nous sommes procurés la check-list détaillée. Nous ne pouvons, faute de place, publier le contenu exhautif des 2354 points de contrôle, mais en voici toutefois quelques extraits :

"Mécanique

Point 1 : contrôle de la présence de la clé de contact
Point 2 : contrôle de la présence de la serrure
Point 3 : contrôle de l’insertion de la clef dans la serrure (elle doit entrer)
Point 4 : contrôle de la rotation de la clef dans la serrure (elle doit tourner)
Point 5 : contrôle du démarrage (on doit entendre un bruit de moteur)
Point 6 : contrôle de la présence du levier de vitesse (il doit arborer un capuchon affichant 6 vitesse, plus une marche arrière)
Point 7 : pause-café du contrôleur
Point 8 : nettoyage des taches de café sur les sièges

3200 GT : irréprochable ! Point 9 : nettoyage des traces de doigts poisseux
Point 10 : contrôle du levier de vitesse (le capuchon ne doit pas rester dans la main)…"

"Carrosserie

Point 256 : vérifier que la portière droite entre sans difficulté dans son encadrement.
Point 257 : après rectification, vérifier à nouveau que la portière entre sans difficulté.
Point 258 : après nouvelle rectification, essayer à nouveau de fermer cette portière (en forçant un peu)
Point 259 : changer de portière (reconnecter les câbles, serrer les boulons)
Point 260 : retirer les traces de doigts du mécano qui a changé la portière (sans oublier les traces de café sur le capot).
Point 261 : vérifier que la portière changée est du même coloris que la voiture.
Point 262 : repeindre la portière dans le même coloris que la voiture.
Point 263 : retirer les traces de peinture sur les garnitures
Point 264 : une fois la peinture sèche, changer les garnitures
Point 265 : vérifier le fonctionnement des vitres électriques (le bouton de droite doit commander la vitre de droite et inversement)

Le Spyder, avec une capote
électrique qui fonctionne
(enfin généralement)
Point 266 : démonter à nouveau la portière…"

 

La qualité est donc prise très au sérieux chez Maserati, et après une méthode aussi drastique, aucune faiblesse ne peut subsister. Les médisants qui aiment à parler de ratés dans l’électronique, de lacunes de comportement ou de roues qui se détachent toutes seules en seront pour leurs frais : ce n’est pas avec les Maserati qu’ils feront leurs choux gras…
Laurent Bunnik

 

RETOURPAGE PRECEDENTE

RETOURMENU ARCHIVES CLOU-MAGAZINE

RETOURMENU PRINCIPAL

POUR ME DONNER VOTRE AVIS, VOS SUGGESTIONS, VOS REACTIONS, CLIQUEZ ICI !
POUR ME DONNER VOTRE AVIS, VOS SUGGESTIONS, VOS REACTIONS, CLIQUEZ ICI !

Tous les textes de CLOU-MAGAZINE sont sous copyright de Laurent Bunnik et ne peuvent être reproduits sans l accord de son auteur (Au cas où cela intéresserait quelqu un !).