CATALOGUES NUMERO 12 – OCTOBRE 2003 CLOU MAGAZINE 24 HEURES DU MANS

CLOU – MAGAZINE

NUMERO 12 – OCTOBRE 2003
PAGE 2

LE MANS GmbH.
(SCOOP MONDIAL !)

 

Une réponse inattendue aux difficultés financières de la FranceLa dette de notre pays atteindra cette année une valeur inquiétante, et d’ores et déjà nos partenaires européens pressent notre gouvernement de trouver des solutions pour redresser la situation.

Parmi celles-ci, un projet effrayant est sur le point de se réaliser, à savoir la vente du Mans à un consortium allemand. Nous tenons à vous rassurer, il ne s’agit que de la vente du circuit, ainsi que des manifestations qui s’y rattachent, et en aucun cas il ne s’agit de céder le chef-lieu de la Sarthe (Les Allemands ne sont pas intéressés par les rillettes, car « les delikatessen allemantes zont pien meilleures »).

Nous sommes en mesure de vous révéler les dessous de cette affaire, et c’est, une fois de plus, une exclusivité Clou-Magazine.

Depuis longtemps, les Teutons avaient investi les lieux…
Le terrible projet « Le Mans GmbH » Il y a quelques années de cela, dans une obscure taverne de la Forêt-Noire, « Das Lustiges Bratwurst », les dirigeants des firmes Volkswagen, Mercedes, BMW et Porsche se réunirent secrètement pour fonder une société commune dénommée « Le Mans GmbH », dont l’objet serait de ramener les 24 heures du Mans en Allemagne.

Les amateurs de sport automobile auront constaté que les constructeurs allemands (ou assimilés, comme Bentley ou Mc Laren) ont trusté les podiums de cette épreuve au cours des dix dernières années, suscitant un immense enthousiasme dans leur pays autour de ce nom mythique.

De plus, ils accolèrent souvent le nom du Mans à celui de leursmodèles les plus prestigieux : Audi Quattro Le Mans, mais aussi Bentley Continental Le Mans, le concept BMW X5 Le Mans ou encore Audi TT Le Mans…

Les américains auraient été intéressés, mais ils n’en on aujourd hui plus les moyens (Ici une Pontiac Le Mans). Sans commentaire.
Le seul inconvénient, pour les amateurs et clients allemands de ces marques restait incontournable : le Mans, c’est loin.

Aussi a-t-il été décidé d’acheter le circuit et de le transplanter entre Bade-Wurttemberg et Bavière, à mi-chemin entre Stuttgart, Ingolstadt et Munich, pour ne vexer personne.

Ainsi, les spectateurs allemands seraient-ils aux premières loges pour assister aux évolutions et victoires de leurs champions.

Mais comment rentabiliser un tel investissement autour d’une manifestation qui ne dure, finalement, qu’une seule journée par an ? 

Ce serait méconnaître le génie créatif allemand que de penser que « Le Mans GmbH » s’en tiendrait là !

Nos amis d’Outre-Rhin passent pour des gens sérieux, mais ils savent aussi s’amuser…
Le programme des réjouissances Comme vous le constatez, les constructeurs allemands sont nombreux, et ils ne peuvent tous gagner chaque année (d autant plus que le groupe V.A.G. veut non seulement des victoires pour Audi et Bentley, mais espère placer au podium dans les prochaines années une Bugatti, une Seat, une Skoda et éventuellement un Touran TDI ). Aussi d’autres épreuves sont-elles prévues.

Mercedes et Porsche pourront ainsi effectuer des concours de vol plané (les CLR et les GT1 ont déjà donné d’encourageants résultats). Le décollage est au point mais l’atterrissage reste à perfectionner.

Le circuit sera également ouvert aux supercars (Mercedes SLR, Porsche GT1, Bugatti Veyron…) inutilisables sur route ou même sur autoroutes…

Que restera-t-il à la France ?

Les constructeurs français ne sont pas en mesure de relever l’enjeu (La dernière victoire de Peugeot date de 1994, et, pour fêter l’événement, le constructeur au Lion a présenté une 106 Le Mans !) faute de moyens financiers et faute de volonté.

Bien évidemment, ils pourront participer aux « 24 Stunden von Le Mans »  en se cantonnant, comme d’habitude, au fond du classement…

Laurent Bunnik

PAGESUIVANTE –>

RETOURPAGE PRECEDENTE

RETOURMENU ARCHIVES CLOU-MAGAZINE

RETOURMENU PRINCIPAL

POUR ME DONNER VOTRE AVIS, VOS SUGGESTIONS, VOS REACTIONS, CLIQUEZ ICI !

 

POUR ME DONNER VOTRE AVIS, VOS SUGGESTIONS, VOS REACTIONS, CLIQUEZ ICI !

Tous les textes de CLOU-MAGAZINE sont sous copyright de Laurent Bunnik et ne peuvent être reproduits sans l accord de son auteur (Au cas où cela intéresserait quelqu un !).