CATALOGUES NUMERO 8 – JUIN 2003 CLOU MAGAZINE BAJAJ RICKSHAW DILIP CHHABRIA PARIKH AMBYLIMO

CLOU – MAGAZINE

NUMERO 8 – JUIN 2003
PAGE 3

CLOU EXOTIQUE : BRAHMA, VICHNOU ET LEURSPETITS AMIS

On le sait, en Inde, lesvaches sacrées encombrent les routes. Mais elles ne sont pas lesseules !

Bajaj Rickshaw

Le Rickshaw est à l’automobile ce que la brouette est au machinisme agricole.

Ce véhicule est le croisement contre-nature d’un scooter, d’une baignoire et d’une tente de camping. Les équipements sont pléthoriques : double rétroviseur réglable de l’intérieur, sièges en skaï avec maintien lombaire, essuie-glace intermittent (tantôt il marche, tantôt il ne marche pas).

La capote, astucieusement fixée par des boutons-pression, est aisément démontable en moins d’une heure et trouvera place, une fois démontée, dans un sac de sport posé aux pieds du passager.

L éclairage et les différentes fonctions électriques fonctionnent par miracle, c’est à dire pas bien souvent. Ce véhicule a tué plus de monde que les deux Guerres du Golfe.

Dilip Chhabria Design Lil

M. Chhabria est un designer indien qui affiche clairement sa différence.

A partir de produits locaux, il mélange des styles de plusieurs origines pour obtenir d’étranges véhicules souvent monstrueux, il faut bien l’avouer.

L engin ci-contre ressemble à une Smart recarrossée chez Cadillac.

Parikh Ambylimo

L Hindustan Ambassador, dérivée de la vénérable Morris Oxford 1956, hante les rues des villes indiennes depuis plusieurs décennies, notamment pour servir de taxi.

Un bricoleur de génie, Shreyans Parikh, a décidé d’en faire une limousine (blindée !) en puisant dans un magasin d’accessoires.

A l’extérieur, les bourrelets protège-pare-chocs et les jonc d’ailes chromés rehaussent la majesté des lignes. On déplorera juste d’excès de filtre teintant les vitres, empêchant toute vision à travers celles-ci.

A l’intérieur, c’est un palace roulant : à défaut de climatisation, une boîte à kleenex argentée permet de s’éponger la sueur, sur la tablette de contre-plaqué véritable, le téléviseur est purement décoratif : il est impossible de le regarder sans torticolis.

Enfin, le néon rose ornant le ciel de toit garantit une ambiance cosy digne du Macumba de Fouillezy-les-Meldeuses…

Avec l’aimable participation du site Auto-index et, commetoujours, celle des constructeurs concernés dont nous saluons lacréativité.

RETOURPAGE PRECEDENTE

RETOURMENU ARCHIVES CLOU-MAGAZINE

RETOURMENU PRINCIPAL

POUR ME DONNER VOTRE AVIS, VOS SUGGESTIONS, VOS REACTIONS, CLIQUEZ ICI !
POUR ME DONNER VOTRE AVIS, VOS SUGGESTIONS, VOS REACTIONS, CLIQUEZ ICI !

Tous les textes de CLOU-MAGAZINE sont sous copyright de Laurent Bunnik et ne peuvent être reproduits sans l accord de son auteur (Au cas où cela intéresserait quelqu un !).