CATALOGUES NUMERO 7 – MAI 2003 CLOU MAGAZINE FORD ESCORT SCORPIO

CLOU – MAGAZINE

NUMERO 7 – MAI 2003
PAGE 2

CLOUS D’HIER : L’AGE DE LA POMME DE TERRE(FORD)

 

Retour à la terre.

La marque Ford a longtemps hésité entre le classicisme et l’avant-garde et, sur le strict plan des chiffres de ventes, la première formule lui a plus souvent réussi que la seconde.

Dans les années 90, la marque à l’ovale bleu était à nouveau dans cette période de doute. Le style hésitait entre les novatrices Sierra et les classiques Orion. Claude Lobo, un français, dirigeait le bureau de design où le jeune Patrick Le Quément avait fait ses premières armes (La Sierra première génération).

Claude Lobo, à l’issue d’un séminaire de créativité bien chaud, établit le parallèle suivant : Ford = ovale = patate. Ce qui signifie que la patate (et les produits de la campagne en général) évoque la marque d’Henry Ford, lui même fils d’agriculteur ! C.Q.F.D.

Le monstre des profondeurs : Ghia Focus  
. Premières tentatives.

Un concept-car fut présenté par la filiale italienne Ghia, la Focus. A mi-chemin entre une méduse et une plaque de fioul échouée sur une plage bretonne, cette création de Taru Lahti a été pensée comme une "bouse de vache qui roule". L’accueil de la presse fut enthousiaste, et cela résonna comme un encouragement pour Claude Lobo.

Le premier modèle à recevoir une patate fut la Ford Escort pour le millésime 1993. Ce modèle aux lignes banales reçut une calandre patatoïde sans aucun lien avec le reste de la carrosserie. Curieux, certes, mais tous les clients ne s’étaient pas enfuis. On s’attaqua donc à un restylage plus complet du même modèle.

L  
Escort 1995 : enfin un style homogène.

Le second et dernier restylage de l’Escort concerna non seulement la partie avant de la carrosserie (qui prit une forme totalement ellipsoïde) mais également l’intérieur. Celui-ci, sur les finitions supérieures, reçoit un tableau de bord en faux bois, à mi-chemin entre le buffet campagnard de grand mère et le buffet campagnard gratuit des Galeries Barbès !

Le bois synthétique gagna les contreportes et le support de levier de vitesse afin de conserver une harmonie d’ensemble. Enfin la tradition des planches de bord de Taunus Ghia était reprise à la satisfaction générale.

C est pas la campagne mais ça y fait penser…  
Le Sommet : Scorpio 1995

Dans la foulée du redoutable face-lift Escort fut présentée l’épouvantable Scorpio.

Ce modèle n’attirait déjà plus grand monde, mais le millésime 1995 fit fuir la petite dizaine d’inconditionnels du modèle. Ultime fruit (ou légume ?) de la politique patatoïde de Ford, elle en fut l’aboutissement et confirma, s’il en était besoin, qu’il s’agissait d’une impasse commerciale.

Non seulement le réseau Ford ne pouvait vendre ces modèles mais ils devaient souvent dissimuler les modèles d’exposition sous une bâche afin de ne pas effaroucher les enfants.

Si vous en avez une, un conseil : suicidez-vous !

Non, votre écran n’est pas déréglé ! Laurent Bunnik

 

PAGESUIVANTE –>

RETOURPAGE PRECEDENTE

RETOURMENU ARCHIVES CLOU-MAGAZINE

RETOURMENU PRINCIPAL

POUR ME DONNER VOTRE AVIS, VOS SUGGESTIONS, VOS REACTIONS, CLIQUEZ ICI !
POUR ME DONNER VOTRE AVIS, VOS SUGGESTIONS, VOS REACTIONS, CLIQUEZ ICI !

Tous les textes de CLOU-MAGAZINE sont sous copyright de Laurent Bunnik et ne peuvent être reproduits sans l accord de son auteur (Au cas où cela intéresserait quelqu un !).